Bilan et compte rendu de la manif’ contre Frambois

Nous avions donné rendez-vous à midi et demie à l’aéroport pour dénoncer la détention administrative et les renvois forcés que subissent des centaines de migrant-e-s en Suisse. La manif’ faisait écho à l’étape finale de la marche européenne des sans-papiers. Environ 200 personnes – pas mal pour un lundi après-midi! – ont défilé en scandant des slogans contre l’Europe-forteresse et la répression, tels que : “Libérez tous les sans-papiers” “Mur par mur, pierre par pierre détruisons les centres de rétention” “Les papiers au feu, les flics au milieu ” ou “expulsons tous les policiers” … La sono arrive en renfort quelques minutes après le rassemblement et rythme le cortège au son du rap et du reggae. Les flics, présents et bien visibles, surveillent les manifestant-e-s qui marchent compact-e-s et déterminé-e-s derrière des banderoles sur lesquelles on pouvait lire “Stop renvois, fermons Frambois ” ” Des papiers pour tous ou pas de papiers du tout ” ” Les papiers ça brûle” 

La marche se dirige vers Vernier pour faire une halte devant le centre des requérant-e-s d’asile des Tattes, puis, après une prise de parole de solidarité elle continue sa route vers Frambois. Des tracts sont distribués tout au long de la marche.

A quelques centaines de mètres du centre de Frambois, nous nous heurtons à un barrage de policiers munis de leur équipement anti-émeute. Bien déterminé-e-s à pique-niquer devant le centre, nous exprimons clairement notre volonté de passer. La police pour toute réponse n’a pas hésite à faire usage de spray au poivre, pulvérisé à quelques centimètres des visages de manifestant-e-s les forçant à reculer. Toujours calmes, les manifestant-e-s ont pris soin de s’éloigner en restant groupé-e-s. Au vu de la violence de l’agression policière et du produit utilisé, les plus touché-e-s par le gaz ont eu besoin de plusieurs dizaines de minutes avant de pouvoir marcher à nouveau. Le chemin de retour s’est encore fait au rythme de quelques slogans et chansons.

Ensuite nous avons regagné le centre-ville toutes ensemble et puis nous sommes dispersé-e-s.

Aucune arrestation n’est à déplorer.

Une bonne journée de lutte pour abolir les frontières et ce monde de galères.

Quant à Frambois, on lâche rien, ce n’est qu’un début !

Posted in General | Comments Off on Bilan et compte rendu de la manif’ contre Frambois

Rappels importants et mise au point au sujet de l’action

Précisions au sujet de la manifestation du 2 juillet 2012 12h30 qui partira de l’arrêt du bus 5 Genève-Aéroport vers le centre de rétention de Frambois :

http://actionframbois.noblogs.org/

http://ch.indymedia.org/fr/2012/06/86793.shtml

Suite au durcissement de la loi sur les manifestations (jusqu’à 100.000 CHF d’amende pour les organisateur-trice-s en cas de « débordements » ou de non-respect des injonctions de la police), nous estimons qu’il n’est plus possible de demander une autorisation pour manifester aujourd’hui à Genève. Nous ne sommes d’ailleurs pas les seules, le rapporteur de l’ONU sur les droits de réunion et d’association ayant récemment mis notre ville dans la liste des pays qui limitent fortement le droit de manifester.

Nous voulons tout de même exercer nos libertés, sans avoir à demander aux autorités dont nous contestons les actes si nous en avons le droit : pour nous il est légitime de manifester au centre de rétention de Frambois.

De ce fait, la manifestation du 2 juillet 2012, partant de l’aéroport de Genève vers la prison de Frambois, sera non-autorisée. Malgré cela, notre but est clair : nous voulons accéder à cet endroit controversé dans la bonne humeur afin de communiquer un peu d’espoir et de solidarité aux incarcérés !

En cas de provocation et de violence de la part de la police, nous souhaitons rappeler que si une personne arrêtée dans ce cadre n’a pas d’autorisation de séjour ou de papiers, elle risque l’expulsion ou l’enfermement, tout ce contre quoi nous luttons. C’est pourquoi il est fortement conseillé de prévoir une procuration auprès d’un-e avocat-e pour chaque personne en situation irrégulière afin qu’en cas d’arrestation l’avocat-e puisse au moins obtenir de ses nouvelles au poste de police, et éventuellement intervenir en sa faveur (sans garantie). Pour un exemple de procuration à imprimer, cliquer ici.

Un dispositif d’aide et de conseils juridiques sera mis en place dès le matin de l’action et ce jusqu’à la libération de tous-tes les éventuel-lle-s arrêté-e-s. Si vous assistez à des contrôles et/ou arrestations aux endroits de rendez-vous ou durant le cortège, appelez le plus vite possible ce numéro : 078 862 75 10

Des papiers pour tou-te-s ou pas de papiers du tout ! Tel est le slogan, et telle doit être la pratique ce jour-là ! Dans ce monde où l’on renvoie des êtres humains, qui n’ont rien de moins que nous hormis le passeport suisse, mettons-nous tou-te-s au même niveau, oublions tous nos papiers à la maison au moins le temps d’une journée, afin d’exprimer notre solidarité !

Pour conclure rappelons que plus on est de fous et de folles plus on rit, et que la solidarité et l’union font la force. Soyez simplement conscient-e-s des risques pour mieux les éviter. Tous et toutes à Frambois le 2 juillet 2012!

Collectif Action Frambois

Posted in General | Comments Off on Rappels importants et mise au point au sujet de l’action

Affiches !

Affiche_Frambois_PRINT <— CLIC pour une version imprimable

Posted in General | Comments Off on Affiches !

Article du collectif dans Le Courrier

Une article du Collectif Action Frambois paru sur le journal “Le Courrier” ce lundi 18

2012_06_18Contrechamps_LeCourrier <– cliquez là

Posted in General | Comments Off on Article du collectif dans Le Courrier

Tract !

Fermer Frambois !

Dans le cadre de la marche européenne des sans-papiers et des migrant.e.s, qui tapera du pied contre toutes les formes d’injustice et de discrimination qui écrasent les couches précaires, dont notamment les sans-papiers, nous tenons vivement à agir pour dénoncer une Europe emmurée qui empeste l’état policier.

Le 2 juillet, encerclons tou.te.s le centre de rétention de Frambois,

lieu par excellence de la violence exercée envers les migrant.e.s, dont le seul “délit” aura été de chercher une vie digne, introuvable chez eux et elles tant le déséquilibre économique mondial divise et hiérarchise. La “Genève internationale” concentre d’ailleurs à elle seule bon nombre des acteurs de cette domination. La marche reliera l’aéroport de Genève à Frambois, inversant le parcours que subissent de force les migrant.e.s renvoyé.e.s par la machine à expulsion.

Nous voulons aller les soutenir là où elles et ils sont enfermé.e.s, jouer de la musique devant leurs barreaux, partager une bouffe et l’espoir que nous serons en mesure de faire tomber ces murs, prisons et frontières comprises.

Nous faisons appel à tous les mouvements sociaux, au syndicalisme de combat, aux organisations politiques non électoralistes, aux milieux de défense des migrant.e.s et des sans-papiers, et on vous invite à rejoindre notre lutte

Le lundi 2 juillet 2012 12h30 à l’aéroport de Genève

(arrêt bus 5 / sortie de la gare CFF) Pour une marche jusqu’à Frambois.
Par solidarité, venez sans vos pièces d’identité !

POUR LA LIBRE CIRCULATION DES PERSONNES

POUR L’ARRÊT IMMÉDIAT DES EXPULSIONS

POUR LA FERMETURE DES CENTRES DE RÉTENTION

ET POUR UN MONDE SANS FRONTIÈRES.

DES PAPIERS POUR TOU-TE-S OU PAS DE PAPIERS DU TOUT

tract_frambois__final <— à télécharger !

Posted in General | 1 Comment